Chaque minute qui passe est critique lorsqu’on est victime d’un malaise ou d’un arrêt cardiaque. La respiration est irrégulière, le cœur accélère ses pulsations et le rythme cardiaque est anormal. Une défibrillation est primordiale pour ramener la victime à la vie. Et c’est là qu’intervient le défibrillateur cardiaque. Mais comment fonctionne cet appareil qui peut sauver bien des vies ?

Les éléments phares d’un défibrillateur cardiaque

En général, un défibrillateur fonctionne sur des batteries afin d’être mobile à souhait. Il est équipé :

  • D’un système de transmission de l’influx électrique vers la victime qui comporte deux électrodes plates et larges. Couvertes d’un gel conducteur, elles sont fixées sur le thorax. Dans le cas échéant, il existe des électrodes pédiatriques permettant d’émettre des chocs moins denses.
  • D’un bloc électrique qui permet d’administrer la décharge électrique calibrée en durée, en intensité et en forme.

Deux types de défibrillateur sont les plus utilisés par le grand public le défibrillateur semi-automatique (DSA) et le défibrillateur entièrement automatique ou DEA. Ces appareils analysent automatiquement l’activité électrique du myocarde et décident si un choc doit être émis.

Fonctionnement du défibrillateur entièrement automatique ?

Le défibrillateur entièrement automatique sur Direct Défibrillateurs est mis à disposition du grand public car il fonctionne d’une manière autonome. En règle générale, il faut mettre le défibrillateur en mode « marche », poser ensuite les électrodes et attendre les instructions vocales. En attendant l’équipe de secours, le défibrillateur effectue les analyses nécessaires. L’intervention est simple « appeler, masser et défibriller ». Une fois que la défibrillation fasse repartir le rythme cardiaque les urgentistes et les secouristes prennent ensuite le relais.

Et qu’en est-il du défibrillateur semi- automatique ?

Ce dernier examine minutieusement l’activité électrique du cœur de la victime. Si celui-ci note une anomalie ou une irrégularité, il conseille aussitôt la défibrillation.